Exposition universelle d’horticulture de Pékin 2019 : Une pratique réelle de l'édification de la civilisation écologique

12-13/2018

Nouvel exemple donné par L’Expo de Pékin : 65 pays et les organisations internationales ont confirmé par écrit leur participation

Jusqu’au 25 décembre 2017, 51 pays et 4 organisations intergouvernementales internationales, dont la Russie, Allemagne, Corée du Sud, Inde, Tanzanie, Uruguay, Organisation de coopération de Shanghai, Union africaine ont confirmé par écrit leur participation, les pays du continent américain ont confirmé leur participation commune. En plus, 10 organisations spéciales internationales, dont l’association internationale des producteurs de l'horticulture (AIPH) et l’union mondiale pour la nature (IUCN) ont confirmé par écrit leur participation. 31 pays dont la Grande-Bretagne, Pays-Bas, Belgique et Japon ont exprimé clairement leur intention de participer à l’exposition, les formalités de confirmation sont traitées en cours, 14 pays ont sélectionné les zones pour la conception de leur parc.

« La Ceinture et la Route » est une voie de coopération double gagnant qui conduit au développement partagé et la prospérité commune, c’est également une route d’amitié et de paix qui permet de renforcer la compréhension et la confiance mutuelles, de renforcer les échanges sur tous les plans. Au cours de l’appel d’exposants, l’Expo de Pékin prête beaucoup d’attention à la participation des pays sur « la Ceinture et la Route ». Jusqu’au 25 décembre, près de 20 pays sur « la Ceinture et la Route » dont la Thaïlande, Inde, Géorgie ont confirmé la participation.

Les préparatifs de la construction du site sont intenses, les structures principales des bâtiments essentiels seront achevées dans le mois

2017 est l’année de construction générale pour l’Expo de Pékin 2019. D’après les informations, 25 constructeurs et plus de 4000 personnes se sont déjà engagés dans la construction intense. Avant la fin décembre, les structures principales des trois pavillons essentiels, pavillon de la Chine, pavillon international et pavillon d’expérience de vie vont bientôt achever. La construction du parc d’exposition du pavillon de la Chine et celui du pavillon international démarrera progressivement l’année prochaine. En fin 2018, la construction sera terminée et l’aménagement d’exposition commencera.

Marchant vers le nord le long de l’axe de l’horticulture et de paysages de l’Expo de Pékin, on peut s’apercevoir trois pavillons en construction qui sont ——le pavillon de la Chine, pavillon international et pavillon d’expérience de vie. Les trois pavillons essentiels sont tous à moitié souterrains, disposés au milieu des champs et des montages dans le site. Le pavillon de la Chine s’étend sur une superficie de 23 000m2, le pavillon international couvre une surface de 22 00m2, la surface développée du pavillon d’expérience de vie est de 21 000m2. Le journaliste a vu au chantier de construction du pavillon de la Chine que le contour hémisphérique commençait à prendre forme, d’après la vue aérienne, ce pavillon ressemble à un Ruyi (objet en forme S) en jade trainant au sein des eaux et des montagnes verdoyantes, les deux extrémités du toit légèrement soulevées, donnant l’impression d'un oiseau s’étendant ses ailes. À la proximité du pavillon de la Chine, la zone des attractions essentielles commence aussi à s’embaucher. Autour du lac Guirui se trouvent le mont Tiantian, pavillon de Chine, pavillon international et centre de spectacle. Transformé à partir d’un vivier abandonné, le lac Guirui est construit en appliquant la méthode traditionnelle à montagnes chevauchantes et à eau coulante, les paysages sont créés par l’élargissement du vivier actuel. Les déblais produits sont entassés à la proximité et ainsi se forme le mont Tiantian.

Le projet du mont Tiantian couvre une superficie de 142 000 m2, la hauteur de l’entassement est de 25m, le terrassement accumulé est d’environ 1,13 million m3. « Moisson abondante et fleurs épanouies », sur le mont Tiantian on mettra en place le champ fleuri en terrasse pour démontrer et transmettre l’intelligence écologique de la civilisation agricole. En tant que point cumulant et construction emblématique du site, le pavillon Yongning est en cours de construction au sommet, il servira de repère et de phare du site. Prenant la hauteur dans le pavillon Yongning, on voit la Grand Muraille au sud, le mont Haituo au nord, la rivière Gui et l’ensemble du site sur le pied.

À présent, avec l’achèvement des trois pavillons principaux, les travaux dissimulés des infrastructures du site ont été terminés en général, l’aplanissement de tous les pavillons domestiques et internationaux a été accompli, cela signifie que la condition d’accès a été conformée, les unités d’exécution des travaux peuvent entamer les travaux sur place après l’approbation des plans des municipalités ou de provinces. En 2018, la construction des jardins d’exposition est à démarrer progressivement, les travaux principaux de l’hôtel et des installations complémentaires seront terminés.

Édification de la construction modèle de la civilisation écologique : Les bâtiments principaux de l’Expo de Pékin sont caractérisés par l’adaptabilité, économie, écologie, esthétique et utilisation ultérieure

On a appris qu’au site l’Expo de Pékin construira « quatre pavillons et un centre » pour satisfaire aux besoins de l’évènement : le pavillon de la Chine, le pavillon international, le pavillon d’expérience de vie, le pavillon botanique et le centre de spectacle.

Dans le pavillon de la Chine « Splendeur et Bonheur » se réuniront les quintessences de l’horticulture chinoise qui présenteront la culture traditionnelle chinoise et raconteront des histoires horticoles de la Chine. Le pavillon international intégrera les cultures et démontrera les essences horticoles des pays différents. Le pavillon d’expérience de vie offrira aux touristes un beau marché rural qui permettra de vivre la vie moderne et de sentir la joie apportée par la culture horticole traditionnelle chinoise et les nouvelles innovations. Le centre de spectacle assumera les grandes activités comme la cérémonie d’ouverture et celle de fermeture. Ces constructions principales de l’Expo de Pékin sont conçues selon le principe « adaptabilité, économie, écologie, esthétique » et assumeront les fonctions telles que la démonstration et exposition artistique intérieure de la culture horticole, compétitions internationales, spectacle, cérémonie d’ouverture, de fermeture, etc. Après l’évènement, ces constructions pourront être transformées en espace d’exposition.

Le pavillon international se charge de l’exposition intérieure des différents pays et organisations, et des concours internationaux de l’horticulture. Composé de 94 parapluies fleuris, le pavillon est comme une mer de fleurs tombée dans le site. En voyant par le dessus ou en promenant sous les parapluies, les touristes seront attirés par ces fleurs spéciales et s’y attarderont malgré soi. À la tombée de la nuit, les projecteurs installés sur les parapluies créeront de belles illuminations nocturnes pour le pavillon.

Outre la fonction esthétique, les parapluies fleuris sont dotés des fortes fonctions et font preuve d’une grande originalité. Compte tenu du fait que l’exposition aura lieu en été caniculaire de Pékin, l’architecte a réservé de l’espace ouvert sous des « parapluies fleuris » pour prévenir le coup de soleil pris par les touristes en restant trop longtemps dans la queue sous le soleil, le pavillon ressemble à un parasol géant qui offre une zone agréable pour qu’on puisse s’y arrêter et s’y reposer.

Les technologies durables comme le pare-soleil, aération naturelle, production photovoltaïque de l’électricité, refroidissement par évaporation, irrigation et recyclage de l’eau de pluie adoptées par le pavillon l’ont rendu une construction écologique et de basses consommations. Les élévations extérieures en murs-réseaux et les toits ouvrants garantissent au maximum l’éclairage et la transparence de la construction. Les poteaux des parapluies permettent de collecter l’eau de pluie sur le toit et la conduisent au réservoir. L’eau excessive sera coulée dans la fosse de drainage pour la consommation des attractions, du reboisement et le nettoyage des chaussées, etc. La partie supérieure du parapluie est fabriquée en nouveau matériau photovoltaïque qui permet d’augmenter l’efficacité de production de l’électricité pour l’éclairage et la propulsion.

Les constructions principales de l’Expo de Pékin adoptent toutes les technologies vertes et les techniques écologiques, telles que le rideau d’aspiration, système d’aération par tunnel sous-sol, hall d’exposition à couverture de terre, cela permet de baisser au minimum la consommation de l’énergie durant l’exploitation ultérieure.

Réunion des quintessences horticoles du monde, l’Expo de Pékin est un festin d’horticulture international à la chinoise et de style international

D’après l’information, le programme général d’exposition et de démonstration de l’Expo de Pékin a été établi. Il faut appliquer de nouvelles mesures d’exposition et des conceptions innovantes, réunir les quintessences horticoles du monde, démontrer amplement les fruits de l'édification de la civilisation écologique et l’aspiration commune de tous les pays du monde à une vie écologique tout en centrant sur le thème « vivre mieux, vivre vert » et en suivant le principe « concept avancé, cultures diversifiées, contenus captivants, disposition soigneuse, visite confortable et sobriété en carbone ».

Dans la zone d’exposition des cultures et des histoires horticoles de la Chine, la partie « peinture naturelle » combine les éléments traditionnels comme les inscriptions gravées sur os, Livret des Poèmes et les technologies modernes pour présenter la compréhension initiale et le sentiment simples de l’horticulture par nos ancêtres ; la partie « labourage dans la pluie » démontre, sur la base des documents comme la méthode de plantation, agronomie essentielle pour le peuple et sur les murs déroulés à l’aide des dispositifs artistiques, les techniques horticoles traditionnelles comme la domestication, introduction de graine, culture des semences, cette démonstration qui combine les objets réels et les moyens numériques fait ressortir les techniques horticoles avancées des Chinois, l’esprit d’innovation et l’attitude ouverte, inclusive ; la partie « la moralité des végétaux » montre, par la voile, projection, images numériques, objets réels et en concentrant sur la fleur Mei, orchidée, bambou et chrysanthème, l’esprit de l’horticulture du respect de la nature, unité entre le Ciel et l’Homme, met en évidence la connotation humaine, c’est-à-dire chanter l’idéal par l’objet et l’attribution des qualités morales aux végétaux.

Dans la zone de compétition auront lieu six concours spéciaux consacrant respectivement aux pivoines, orchidées, roses de Chine, bonsaïs combinés, bonsaïs, chrysanthèmes et le concours international de l’horticulture 2019. Des organisations horticoles du monde et des spécialistes de haut niveau seront invités, les réalisations du secteur horticole seront présentées davantage par des expositions classées et des évaluations, cette mesure permet de galvaniser l’enthousiasme des exposants et du public, de promouvoir l’innovation et le développement de l’industrie horticole et florale.

Le jardin de cent herbes, le jardin de cent légumes et le jardin de cent fruits se présenteront en tant que jardins spéciaux qui interprètent la position unique de « l’horticulture au sens large » présentée pour la première fois ; dans le jardin des maîtres sont exposés les œuvres des grands maîtres horticoles, les visiteurs peuvent y découvrir de près leur intelligence et leur talent ; dans le pavillon de la Chine on peut apprécier les végétaux chinois rares qui ont influencé le monde, et apprécier l’allure de la « mère de l’horticulture du monde ».

Construction d’un parc de fleurs permanent : L’exposition universelle d’horticulture de Pékin offrira aux pékinois un nouveau lieu de divertissement

Traversé par la rivière Guirui, le site de l’Expo de Pékin est intégré dans le parc forestier d’une dizaine de milliers d’hectares et rivalise d’éclat avec les beaux paysages comme le mont Haituo, deuxième plus haute montagne de Pékin, parc de canards sauvages, terre humaine à l’échelle nationale, gorge Longqing, patrimoine géologique à l’échelle nationale et la mer de fleurs de quatre saisons, c’est la cerise sur le gâteau. Le site peut bien illustrer le concept « faire intégrer le jardinage dans la nature, faire émouvoir le cœur à la nature » et la coexistence entre l’homme et la nature.


On y trouve le mont Tiantian à moisson abondante et à fleurs épanouies ; le lac Guirui poétique et ondulant ; le pavillon Yongning d’où on peut voir de loin la Grande Muraille au sud et le mont Haituo au nord ; le bourg d’horticulture beau et nostalgique ; le pavillon de la Chine incarnant la splendeur de l’horticulture et le rêve du bonheur ; le pavillon international où s’ouvrent les parapluies distingués ; le pavillon d’expérience de vie à la fois discrète et audacieux, calme et dynamique ; le pavillon botanique démontrant un monde de végétaux plein de couleurs ; le centre de spectacle se repose au bord du lac comme un papillon ; la plateforme Yise comme « des nuages dans les montages, un ruisseau serpentant dans la forêt » ; l’univers de fleurs où s’épanouissent des fleurs venant des quatre coins de la Chine ; le bassin de jade s’éclatant dans les rayons crépusculaires ; route de la soie avec langue de fleur à l’abri des parapluies où les visiteurs lèvent les verres ; le site vous permet d’apprécier les paysages magnifiques du pavillon Yongning et promener au bord du lac avec les papillons autour. Les paysages naturels uniques et les attractions artificielles originales de l’Expo de Pékin attireront et fascineront les visiteurs.

En plus, l’Expo de Pékin offrira aux visiteurs des expériences de visite uniques. Le cirque canadien « soleil » présentera un spectacle divertissant de qualité internationale créé spécialement pour l’évènement sur la base du thème « vivre mieux, vivre vert » et en intégrant des éléments culturels et horticoles chinois ; l’accent sera mis sur la parade des véhicules décorés qui réunit régulièrement la foule et améliore l’expérience de visite ; la zone de découverte pour les enfants permet aux enfants de s’approcher davantage à la nature en jouant dans les végétaux.

L’exposition universelle d'horticulture de Pékin 2019 (abréviée en Expo de Pékin) est une exposition internationale de l’horticulture de la catégorie A1 approuvée par l’association internationale des producteurs de l'horticulture (AIPH), reconnue par le bureau international des expositions(BIE), organisée par le gouvernement de la Chine est entreprise par la municipalité de Pékin, 20 ans après l’exposition universelle d'horticulture de Kunming 1999, ce grand évènement à échelle internationale revient en Chine. Cet évènement aura lieu du 29 avril au 7 octobre 2019, soit 162 jours au total. L’exposition universelle d’horticulture de Pékin 2019 prend comme thème « Vivre vert, vivre mieux », comme thème secondaire « développement vert, horticulture quotidienne, intégration et épanouissement, éducation et futur, univers spirituel » et comme concept « Faire intégrer le jardinage dans la nature, faire émouvoir le cœur à la nature ».

sujet favori