La première ambassadrice de l’image et le programme architectural du pavillon de la Chine pour l’Expo 2019 Beijing ont été publiés

12-13/2018

Le 7 décembre, le programme architectural du pavillon de la Chine et la première ambassadrice de l’image pour l’Expo 2019 Beijing ont été publiés au Jardin botanique de Beijing. Dong Qing, présentatrice de la télévision centrale de Chine, a été désignée comme la première ambassadrice de l’image de l’Expo 2019 Beijing. Jiang Zehui, président de l’Association des fleurs de Chine, Wang Jinzhen,vice-président du Conseil de Chine pour la promotion du commerce international (CCPIT), représentant général du gouvernementde l’Expo 2019 Beijing, Peng Youdong, directeur adjoint de l’Administration nationale forestière, Xia Zhanyi, directeur adjoint et secrétaire général du Comité exécutif de l’Expo 2019 Beijing et d’autres dirigeants associés ont assisté à l’événement.

Le rapport du 19e Congrès national du PCC a souligné que nous devons adhérer au principe de la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature. La construction de la civilisation écologique est décrite comme une stratégie de développement durable de la nation chinoise pour un millénaire. L’homme et la nature sont une communauté de vie commune, tandis que les plantes sont les principaux producteurs d’écosystème qui affectent profondément la survie et le développement de l’humanité. C’est précisément le thème de cet événement qui incite les gens à accorder plus d’attention aux plantes et à promouvoir la création d’une communauté de vie entre l’homme et la nature.

La première ambassadrice de l’image pour l’Expo 2019 Beijing

Jiang Zehui a annoncé que Dong Qing était devenu la première ambassadrice de l’image pour l’Expo 2019 Beijing et lui a transmis une lettre de nomination. Il est entendu que depuis le lancement de la sélection des ambassadeurs en avril de cette année, cette question préoccupe tous les secteurs de la société. Dong Qing est tout à fait apte aux critères de sélection des ambassadeurs pour l’Expo 2019 Beijing, en termes d’image publique, d’influence sociale, de mentalité positive, d’attitude positive envers la vie et de profond sentiment horticole.

Dong Qing, célèbre animatrice de télévision chinoise, est très populaire auprès du public national. Elle a animé depuis des années le gala annuel du Nouvel An de CCTV. Elle a été largement applaudie en raison de la Conférence de poésie chinoise et le Lecteur, deux émissions de télévision avec beaucoup de charmes culturels qu’elle anime.

Elle a déclaré que les êtres humains ne pouvaient pas vivre sans plante. « Je me suis portée volontaire pour être l’ambassadrice de l’image pour l’Expo 2019 Beijing et j’espère que plus de gens porteront attention aux plantes et réfléchiront à la façon dont les gens et la nature vivent en harmonie. »

Le programme du pavillon de la Chine dévoilé

Cui Kai, membre de l’Académie chinoise d’ingénierie et architecte en chef de l’Académie chinoise du design architectural, a publié le programme architectural du pavillon de la Chine. La vidéo promotionnelle du pavillon de la Chine a été longuement applaudie du public. En tant que monument le plus important de l’Expo 2019 Beijing, le pavillon de la Chine a attiré l’attention du monde entier. Le rapport du19e Congrès national du PCC a présenté les propositions d’« accélérer la réforme du système de civilisation écologique, de construire une belle Chine », de « renforcer la confiance dans la culture et de promouvoir la prospérité de la culture socialiste ». Dans ce contexte, le pavillon de la Chine incarne les concepts et connotations de l’image nationale de la Chine, en coordination avec le paysage du parc, en utilisant les dernières technologies vertes et intégrant des éléments de la culture locale, pour exprimer des thèmes horticoles.

Le pavillon de la Chine, dirigé par Cui Kai, sous le thème « un jardin splendide, un rêve chinois pieux », raconte la belle histoire du jardinage dans la langue poétique chinoise.

Situé au pied de la Grande Muraille, le pavillon de la Chine, au bord de la rivière Guishui, ressemble à une poignée de jade qui s’étend parmi les montagnes. « Le Pavillon de la Chine, conçu en forme de demi-cercle qui se fond dans le site avec une silhouette gracieuse et chaleureuse, est une continuation de tout le paysage », a dit M. Cui. Le toit du pavillon de la Chine est aussi léger que les ailes d’un oiseau, décoré de lignes classiques en cuivre exquis. Le sommet d’or, construit par la méthode des crochets et des mortaises à tenon, reproduit les charmes de l’architecture traditionnelle chinoise. Les tuiles et les auvents vitrés démontrent la prospérité d’un pays magnifique.

La salle d’exposition principale est couverte sous les champs en terrasses. La canopée dorée sur les terrasses est entourée de belles fleurs, comme une immense serre. Cette conception élégante découle de l’histoire du jardinage chinois issu de la civilisation agricole. Les terrasses sont plantées de grains de couleurs variées telles que le blanc, le jaune, le rouge, le noir et le violet, où un paysage pastoral naturel a été créé grâce à l’utilisation de brouillard pulvérisé et de la technologie d’éclairage.

Suivant la sagesse ancestrale de la « nidification » et de la « fouille », le pavillon de la Chine a été transformé en un bâtiment vert qui peut « respirer ». La plupart des salles sont placées sous des champs en terrasses, mettant à profit les propriétés d’isolation thermique et anti-humidité des grands bâtiments en terrasse recouverts de sol afin de réduire la consommation d’énergie de chauffage et de refroidissement des bâtiments. Un système de récupération des eaux de pluie est installé sur le toit, le site adopte un revêtement perméable et la piscine de stockage des eaux pluviales est souterraine. Les eaux de pluie récupérées sont utilisées pour l’irrigation de terrasse afin de former une microcirculation écologique. Les sites bénéficient d’un pré-refroidissement en été et d’un préchauffage en hiver, ce qui réduit efficacement la consommation d’énergie du système de climatisation. Le toit à structure en acier est équipé de verre 1024 PV, offrant une plus grande efficacité d’absorption d’énergie, ce qui permet de mieux s’adapter à la forme du bâtiment.

« Grâce à la vision chinoise unique du monde, du temps et de l’espace, le pavillon de la Chine relie la culture à la nature et combine le paysage avec la science et la technologie. Il raconte l’histoire de l’horticulture en Chine et interprète l’esprit de notre époque », a dit M. Cui. « Nous espérons qu’au printemps 2019, lorsque le pavillon de la Chine accueillera des visiteurs du monde entier, les visiteurs seront impressionnés par ce bâtiment. »


sujet favori